<
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Biodiversité et campus : premières actions concrètes

aA - +Imprimer la page

Biodiversité et campus : premières actions concrètes

Tags : Vie des campus

Les travaux du groupe de travail « Biodiversité et campus » créé à l’uB en mai 2018 portent leurs fruits ! A l’initiative des collègues et des étudiants ayant participé à la réflexion, en partenariat avec Agrosupdijon et le CROUS, sur les actions que l’uB peut mener pour favoriser la biodiversité, deux actions sont d’ores et déjà visibles sur le campus de Dijon.

Création d’un verger conservatoire

Ce verger est planté d’espèces d’arbres et arbrisseaux fruitiers (cerisiers et pruniers) sur la plaine de l’IUT de Dijon Auxerre. Son inauguration est prévue d’ici à l’été 2019.
Les espèces d’arbres ont été choisies sur une liste proposée par le conseil régional de Bourgogne Franche-Comté et correspondent à des espèces fruitières anciennes et locales. Elles ne sont plus cultivées ou peu faute de rendement, mais elles sont favorables aux insectes pollinisateurs.

Cette action permet de conserver le patrimoine génétique des espèces dites anciennes, mais également de favoriser la présence d’insectes. La récolte des fruits sera assurée par des association étudiantes comme le Groupe naturaliste universitaire de Bourgogne (GNUB) ou Epi’Campus (projet campus comestible).

Le Conseil Régional est partenaire de cette action et a financé 70% du projet, et l’uB 30%.
Cette première tranche de plantation a été réalisée au printemps 2019. Une seconde est à l’étude avec notre partenaire le CROUS, propriétaire des terrains.

Classement de zones de fauche tardives

Plusieurs zones du Campus de Dijon sont désormais classées « à fauche tardive » : sur l’Esplanade Erasme et dans la plaine entre la Maison de l’Université et les résidences universitaires du CROUS. Des espèces protégées ont pris possession de cet espace dès les premiers mois, comme des orchidées. On peut également y apercevoir un lièvre s’y promener régulièrement en pleine journée.

Cette action permet d’éviter l’érosion et l’appauvrissement des sols, et favorise également le retour d’insectes et de plantes sauvages.

Des étudiants de l’université mais aussi d’Agrosup Dijon participent directement à ces actions favorables à la biodiversité, dans le cadre d’activités pédagogiques liées à l’observation et à la reconquête naturelle de zones sur-exploitées car trop tondues. Ils ont ainsi réalisés des relevés floristiques sur les zones qui n’ont pas encore été fauchées dans le cadre de leur travaux pratiques (TP) d’écologie, tout au long du mois de mai.

Le groupe « Biodiversité et campus » planche sur d’autres actions et si cette démarche concerne actuellement le campus dijonnais, elle pourrait prochainement être étendue aux autres campus de l’uB en Bourgogne.

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Log In

Create an account