<
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Green Data Center : du numérique vert

aA - +Imprimer la page

Green Data Center : du numérique vert

Tags : universite

Infrastructure adaptée, sécurisation des données, principe de refroidissement novateur, économies d’énergie…, le Green Data Center au concept original conçu par la société Jerlaure a obtenu un prix.

« Le besoin exponentiel et l’évolution des outils du numérique nécessitent le développement d’infrastructures adaptées.
L’université de Bourgogne sera au cœur de ces évolutions sociétales avec la construction d’un Green Data Center », introduit Alain Tabard, Vice-Président délégué au campus numérique, aux systèmes d’informations et aux learning centers.

Pour rappel, un Data Center est un bâtiment conçu pour héberger des équipements informatiques et adapté au développement du numérique.

Le Green Data Center sera judicieusement situé : construit vers l’ancienne chaufferie du campus de Dijon, il sera relativement isolé et bénéficiera d’un accès très sécurisé.

« Nous utiliserons les groupes électrogènes existants pour sécuriser l’alimentation électrique du Data Center », poursuit Alain Tabard. L’arrivée du Réseau RENATER (Réseau National des télécommunications pour la Technologie, l’Enseignement et la Recherche) à côté du futur Data Center permettra une connexion aisée vers l’extérieur.

Ecologique et performant

« Nous sommes dans une dynamique en phase avec les besoins, voire avec les urgences d’aujourd’hui. Jusqu’à maintenant, le cœur du système d’information est abrité dans des infrastructures vieillissantes en termes de surface, de sécurisation des matériels et de consommation d’énergie ».

Le Green Data Center sera conçu pour être écologique et performant.

« Le Data Center sera extensible et adaptable pour répondre au phénomène Big Data »

« L’efficacité énergétique sera au cœur des préoccupations de ce Data Center. L’indice PUE (Power Usage Efficiency) sera de 1,5 au lieu de supérieur à 3 aujourd’hui.
En clair, pour 1,5 kW consommé, 1 kW sera réellement utilisé pour alimenter les équipements informatiques », explique Alain Tabard.

Tout cela sera possible grâce à l’installation nouvelle et au système de refroidissement adapté.

L’uB, campus durable et citoyen

Pensé intelligemment et durablement, le bâtiment sera connecté sur le réseau de chauffage via un échangeur.

Les calories à évacuer seront réinjectées dans les circuits de chauffage permettant de récupérer la chaleur produite pour chauffer une partie des bâtiments de l’uB.

Economie d’énergie et récupération des calories, le procédé sera rentable et écologique.
« Les objectifs à terme, pour de nouvelles économies, une rationalisation des surfaces et un service optimisé : supprimer la multitude de petites salles de serveurs pour rassembler l’ensemble des moyens informatiques de l’université.
Cette mutualisation des espaces et des serveurs informatiques participera à une meilleure sécurisation des flux de données et à une économie pouvant atteindre 30% par rapport à la consommation énergétique actuelle ».

Ce Data Center abritera le cluster de calcul, les équipements réseaux et les infrastructures matérielles hébergeant les applications métiers nécessaires à la vie et au quotidien du campus (personnels, étudiants, chercheurs, enseignants). Il sera extensible et adaptable pour répondre au phénomène Big Data (explosion des données numériques).

Vers un Data Center régional ?

En mesure d’accueillir des données d’infrastructures publiques ou privées, l’université de Bourgogne pourrait devenir Data Center régional.

« Nous sommes actuellement en discussion avec des partenaires intéressés par le Data Center.
Objectif : l’inscrire dans un contexte régional voire au-delà », explique Alain Tabard.

Cette initiative s’accompagnera d’un maillage du Data Center au niveau national, voire international.

En ce sens, il constituera un « relais » avec les données des autres Data Center du territoire français.
Dans le cadre de la construction de la COMmunauté d’Universités et d’Etablissements (COMUE), les données du Data Center de l’université de Franche-Comté pourront être mises en miroir avec celles de l’uB : un atout pour la continuité des services et la sécurisation des données.

L’implantation du Data Center induira une restructuration du réseau du campus. Elle s’étendra sur 2015-2020.

Voir aussi : Jerlaure, lauréat du concours d’ingénierie pour la construction du green Data Center de l’uB

externallink:
Type d'article:
2
kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}

Log In

Create an account