Message du Président à la communauté universitaire

Message du Président à la communauté universitaire

Mesdames, Messieurs, cher(e)s collègues, cher(e)s étudiant(e)s,

Au cours de la nuit passée, trois départs de feu de poubelles se sont déroulés dans le quartier « université » : au pied du « Pôle Economie Gestion », à proximité de « Mac Donald » et dans le secteur Molidor, proche du boulevard Mansart.

Ce jour, deux nouveaux cas sont survenus : en fin de matinée, à l'extérieur de l'amphithéâtre Platon, durant un cours de « Biophysique », puis en début d'après-midi, dans les toilettes de l'amphithéâtre Gutenberg, alors qu'un cours de Droit s'apprêtait à démarrer.

Par ce message, je tiens tout d'abord à adresser, aux étudiants qui se trouvaient en ces lieux, mes plus vifs remerciements pour le sang-froid dont ils ont tous fait preuve. Je tiens par ailleurs à féliciter plus particulièrement les deux étudiants qui ont eu le bon réflexe en permettant d'éteindre le feu très rapidement.

Sans doute certaines et certains auront pu être perturbé(e)s par les consignes qu'il a été demandé de suivre ce matin. C'est pourquoi je tenais aussi à vous indiquer que ces dernières étaient notamment destinées à permettre aux forces de l'ordre de pouvoir disposer d'un maximum de témoignages dans l'enquête en cours. Je tiens à vous indiquer que j'ai demandé aux doyens concernés de bien vouloir reprogrammer les cours qui n'ont pu être dispensé dans des conditions normales.

Dans ces circonstances, soyez assurés que je suis, avec l'équipe qui m'entoure, en lien constant avec la Préfecture, le Procureur de la République, le Rectorat et la Direction départementale de la Sécurité Publique. Dès cet après-midi, en lien avec les directeurs de composante du campus Montmuzard contactés individuellement, j'ai demandé à ce qu'une vigilance accrue soit exercée par de nombreux agents de notre établissement. Des patrouilles de Police sont d'ores et déjà actives et seront renforcées.

Pour votre complète information et pour répondre à un besoin de vigilance croissant, j'avais adressé dès hier aux cadres de notre établissement (doyens, directeurs de laboratoire, responsables administratifs, directeurs et chefs de pôles) un courrier rappelant les consignes de sécurité particulières à observer dans le cadre de la posture Vigipirate « transition 2017-2018 » entrée en vigueur depuis le 2 novembre dernier. En effet, notre vigilance à chacune et chacun, est essentielle pour assurer au maximum la sécurité de tous.

Je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs, cher(e)s collègues, cher(e)s étudiant(e)s, en l'assurance de mon entier dévouement et de ma mobilisation permanente dans cette période.

Alain BONNIN
Président de l'université de Bourgogne