<
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Une équipe de chercheurs de l’IUVV remporte l’Enoforum Award 2020

aA - +Imprimer la page

Une équipe de chercheurs de l’IUVV remporte l’Enoforum Award 2020

La procédure d’évaluation des travaux de recherche candidats à l’Enoforum Award 2020, un concours consacré à la recherche internationale et encourageant le dialogue entre la recherche et la production dans le secteur vitivinicole, vient de se conclure. Parmi 35 travaux scientifiques de 21 groupes de recherche internationaux en compétition pour le prix 2020, 14 sont sélectionnés par le comité scientifique pour être présentés lors du congrès Enoforum 2020.

Pour cause de COVID-19 l’édition espagnole d’Enoforum 2020 initialement prévue à Saragosse les 7 et 8 mai a été annulée en présentiel. La présentation des candidats sélectionnés a donc eu lieu dans le cadre d’Enoforum Web, le premier congrès virtuel dans le monde du vin, qui a enregistré un énorme succès avec plus de 2000 participants.

Le prix Enoforum 

La particularité du prix Enoforum est le rôle primordial accordé aux agronomes et aux œnologues pour évaluer les lauréats, préalablement sélectionnés par un comité scientifique qualifié, composé en 2020 de 47 scientifiques (24 espagnols, 20 européens et 3 de pays extracommunautaires producteurs de vin).

Un lauréat à l’université de Bourgogne

Le lauréat est Hervé Alexandre Enseignant-Chercheur à l’IUVV, de l’Unité Mixte de Recherche Procédés Alimentaires et Microbiologiques (PAM) de l’Université de Bourgogne (France), qui a présenté la recherche intitulée « La bio-protection en œnologie : une véritable alternative aux sulfites » avec les co-auteurs Scott Simonin, Chloé Roullier-Gall, Jordi Ballester et Raphaëlle Tourdot-Maréchal.

Le travail encadré par le Dr Raphaëlle Tourdot-Maréchal et le Pr Hervé Alexandre, réalisé par Scott Simonin entre 2016 et 2019, étudie l’ajout précoce de micro-organismes tels que les levures et les bactéries sur les raisins récoltés ou le moût de raisin avant la fermentation afin de permettre la réduction de l’ajout de sulfites.

Le prix de 2.500 €, est dévolu au fonds de recherche du gagnant. Ces travaux de recherche ont bénéficié du soutien financier d’une entreprise, du conseil régional de Bourgogne-Franche Comté et du FEDER.

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

La procédure d'évaluation des travaux de recherche candidats à l'Enoforum Award 2020, un concours consacré à la recherche internationale et encourageant le dialogue entre la recherche et la production dans le secteur vitivinicole, vient de se conclure. Parmi 35 travaux scientifiques de 21 groupes de recherche internationaux en compétition pour le prix 2020, 14 sont sélectionnés par le comité scientifique pour être présentés lors du congrès Enoforum 2020.

Pour cause de COVID-19 l'édition espagnole d'Enoforum 2020 initialement prévue à Saragosse les 7 et 8 mai a été annulée en présentiel. La présentation des candidats sélectionnés a donc eu lieu dans le cadre d'Enoforum Web, le premier congrès virtuel dans le monde du vin, qui a enregistré un énorme succès avec plus de 2000 participants.

Le prix Enoforum 

La particularité du prix Enoforum est le rôle primordial accordé aux agronomes et aux œnologues pour évaluer les lauréats, préalablement sélectionnés par un comité scientifique qualifié, composé en 2020 de 47 scientifiques (24 espagnols, 20 européens et 3 de pays extracommunautaires producteurs de vin).

Un lauréat à l'université de Bourgogne

Le lauréat est Hervé Alexandre Enseignant-Chercheur à l’IUVV, de l'Unité Mixte de Recherche Procédés Alimentaires et Microbiologiques (PAM) de l'Université de Bourgogne (France), qui a présenté la recherche intitulée "La bio-protection en œnologie : une véritable alternative aux sulfites" avec les co-auteurs Scott Simonin, Chloé Roullier-Gall, Jordi Ballester et Raphaëlle Tourdot-Maréchal.

Le travail encadré par le Dr Raphaëlle Tourdot-Maréchal et le Pr Hervé Alexandre, réalisé par Scott Simonin entre 2016 et 2019, étudie l'ajout précoce de micro-organismes tels que les levures et les bactéries sur les raisins récoltés ou le moût de raisin avant la fermentation afin de permettre la réduction de l'ajout de sulfites.

Le prix de 2.500 €, est dévolu au fonds de recherche du gagnant. Ces travaux de recherche ont bénéficié du soutien financier d'une entreprise, du conseil régional de Bourgogne-Franche Comté et du FEDER.

Log In

Create an account