<
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Entrée et séjour

Entrée et séjour

Le Centre de services EURAXESS se tient à votre disposition pour vous conseiller en matière de droit au séjour en France.

En fonction de votre nationalité et de votre situation (doctorant, salarié ou chercheur invité), nous vous assistons pour que vous puissiez réaliser vos démarches avec succès : demande de visa, validation du VLS-TS, demande de titre de séjour…

Retrouvez les informations détaillées sur le site web Euraxess France.

Vous êtes ressortissant d’un état membre de l’Union européenne (UE), de l’Espace économique européen (EEE) ou de Suisse

Vous n’avez pas besoin de demander un VISA, quelle que soit la durée du séjour. Vous devez simplement vous munir en permanence d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

Vous êtes ressortissant d’un pays HORS Union européenne (UE), Espace économique européen (EEE) ou Suisse

SÉJOURS DE MOINS DE 3 MOIS

Si vous êtes salarié en France

Vous devez demander un visa de court séjour pour travailler en tant que « Scientifique / Chercheur ». Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED © et avoir été officiellement recruté par une université ou un centre de recherche en France.

Important

Si vous êtes invité en France

Votre séjour de recherche en France n’est possible que :

  • si vous êtes salarié par une université à l’étranger, qui continue à vous verser régulièrement votre salaire pendant toute la durée de votre séjour en France
  • ou si vous bénéficiez d’une bourse (de votre pays ou du gouvernement français) accordée pour réaliser un projet de recherche en France.

Dans ce cas de figure, vous devez demander un visa de court séjour pour exercer au motif que vous serez « Scientifique / Chercheur ».

Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir :

  • la Convention de séjour de recherche signée par l’organisme de recherche français,
  • et la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED © et avoir été officiellement invité par une université ou un centre de recherche en France.

Important

  • Si le montant de la bourse qui vous est accordée pour votre séjour de recherche est inférieur à la rémunération d’un contrat doctoral français (environ 1550 euros par mois en 2022/2023), vous ne pourrez pas prétendre à un visa « Scientifique / Chercheur », mais pourrez prétendre à un visa « Étudiant » ou « Visiteur » à la place.
  • Un visa de court séjour ne peut être prolongé : vous devrez impérativement quitter la France à la fin de la période autorisée.
  • Vous n’avez pas besoin de faire valider votre visa ou de demander une carte de séjour une fois arrivé en France.
  • Certains étrangers sont dispensés de visa de court séjour pour entrer dans l’espace Schengen.

SÉJOURS DE PLUS DE 3 MOIS

Si vous êtes étudiant en doctorat en France (non salarié)

Vous devez demander un visa de long séjour pour étudier. Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir la notification/l’avis d’admission en thèse doctorale délivrée par votre École doctorale en France.

Important

  • La durée du visa sera normalement d’une durée d’environ une année pour couvrir la première année de doctorat.
  • Le visa ne peut pas être délivré pour plusieurs années (règlementation européenne).
  • A votre arrivée en France, vous devrez valider numériquement votre visa de long séjour pour qu’il devienne un Titre de séjour (VLS-TS).
  • A l’expiration de votre visa de long séjour, en cas de poursuite de votre doctorat, vous devrez demander numériquement un nouveau Titre de séjour (a priori la durée couvrira le reste des études doctorales).
  • Le renouvellement de votre titre de séjour devra se faire entre 2 et 4 mois précédant l’expiration de votre titre de séjour actuel. En cas de retard dans la procédure (moins de 2 mois avant la date d’expiration de votre titre de séjour), une taxe de régularisation de 180€ sera appliquée. Si vous n’êtes pas en mesure de fournir à temps tous les documents nécessaires, vous devrez réaliser une attestation sur l’honneur mentionnant la date à laquelle vous pensez recevoir le document demandé et la déposer sur la plateforme ANEF. Vous devrez ensuite ajouter les éléments manquants dès réception dans votre dossier en ligne, pour finaliser votre demande de renouvellement.
  • Si vous avez un contrat doctoral, un contrat ATER ou une Convention CIFRE, veuillez vous reporter au cas « Vous êtes salarié en France » ci-dessous.

Vous devez demander un visa de long séjour pour étudier. Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir la notification/l’avis d’admission en thèse doctorale délivrée par votre École doctorale en France.

Important

  • La durée du visa sera de 2 mois seulement : visa « étudiant » avec mention « carte de séjour » à solliciter dans les deux mois suivant l’arrivée.
  • A votre arrivée en France, et avant l’expiration de votre visa de long séjour, vous devrez demander un certificat de résidence « étudiant » auprès de la Préfecture de votre département de résidence. Il sera d’une durée de un an pour une première demande et est renouvelable.
  • Le renouvellement de votre titre de séjour devra se faire entre 2 et 4 mois précédant l’expiration de votre titre de séjour actuel. En cas de retard dans la procédure (moins de 2 mois avant la date d’expiration de votre titre de séjour), une taxe de régularisation de 180€ sera appliquée. Si vous n’êtes pas en mesure de fournir à temps tous les documents nécessaires, vous devrez réaliser une attestation sur l’honneur mentionnant la date à laquelle vous pensez recevoir le document demandé et la déposer sur la plateforme ANEF. Vous devrez ensuite ajouter les éléments manquants dès réception dans votre dossier en ligne, pour finaliser votre demande de renouvellement.

Si vous êtes salarié en France

Vous devez demander un visa de long séjour mention « Passeport Talents » en tant que  « Chercheur ». Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED © et avoir été officiellement recruté par une université ou un centre de recherche en France.

Important

  • La durée du visa dépendra de la durée du contrat de travail, dans la limite d’une durée maximale d’une année (pour un VLS-TS).
  • Le visa ne peut pas être délivré pour plusieurs années (règlementation européenne).
  • A votre arrivée en France, selon les cas vous devrez soit valider numériquement votre visa de long séjour pour qu’il devienne un Titre de séjour (VLS-TS) si votre contrat de travail est d’une durée inférieure à 1 année, soit demander numériquement une carte de séjour si votre contrat de travail est d’une durée supérieure à 1 année.
  • Ce titre de séjour est aussi accordé aux doctorants recrutés dans le cadre d’un contrat doctoral, d’un contrat ATER ou d’une Convention CIFRE.
  • Le renouvellement de votre titre de séjour devra se faire entre 2 et 4 mois précédant l’expiration de votre titre de séjour actuel. En cas de retard dans la procédure (moins de 2 mois avant la date d’expiration de votre titre de séjour), une taxe de régularisation de 180€ sera appliquée. Si vous n’êtes pas en mesure de fournir à temps tous les documents nécessaires, vous devrez réaliser une attestation sur l’honneur mentionnant la date à laquelle vous pensez recevoir le document demandé et la déposer sur la plateforme ANEF. Vous devrez ensuite ajouter les éléments manquants dès réception dans votre dossier en ligne, pour finaliser votre demande de renouvellement.

Vous devez demander un visa de long séjour pour travailler en tant que « Scientifique / Chercheur ». Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED © et avoir été officiellement recruté par une université ou un centre de recherche en France.

Important

  • La durée du visa sera de 2 mois seulement : visa « scientifique-chercheur » avec mention « carte de séjour » à solliciter dans les deux mois suivant l’arrivée.
  • A votre arrivée en France, et avant l’expiration de votre visa de long séjour, vous devrez demander un certificat de résidence « scientifique/chercheur » auprès de la Préfecture de votre département de résidence. Il sera d’une durée de un an pour une première demande.
  • Ce certificat de résidence est aussi accordé aux doctorants de nationalité algérienne recrutés dans le cadre d’un contrat doctoral, d’un contrat ATER ou d’une Convention CIFRE.
  • Le renouvellement de votre certificat de résidence devra se faire dans les deux mois précédant l’expiration de votre titre de séjour actuel auprès de la Préfecture de votre département de résidence.

Si vous êtes invité en France

Votre séjour de recherche en France n’est possible que :

  • si vous êtes salarié par une université à l’étranger, qui continue à vous verser régulièrement votre salaire pendant toute la durée de votre séjour en France
  • ou si vous bénéficiez d’une bourse (de votre pays ou du gouvernement français) accordée pour réaliser un projet de recherche en France.

Ce séjour de recherche ne peut pas légalement excéder 1 année (sauf pour les doctorants, où la convention peut être renouvelée deux fois un an).

Pour une durée inférieure ou égale à 3 mois, vous devez demander un visa de court séjour mention « Passeport Talent » en tant que  « Chercheur ».

Pour une durée comprise entre 3 mois et un an, vous devez demander un visa de long séjour mention « Passeport Talent » en tant que « Chercheur ».

Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir :

  • la Convention de séjour de recherche signée par l’organisme de recherche français
  • et la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED© et avoir été officiellement invité par une université ou un centre de recherche en France.

Important

  • Si le montant de la bourse qui vous est accordée pour votre séjour de recherche est inférieur à la rémunération d’un contrat doctoral français (environ 1550 euros par mois en 2022/2023), vous ne pourrez pas prétendre à un visa « Passeport Talent chercheur », mais pourrez prétendre à un visa « Étudiant » ou « Visiteur » à la place.
  • La durée du visa dépendra de la durée du projet de recherche, dans la limite d’une durée maximale d’une année.
  • Le visa ne peut pas être délivré pour plusieurs années (règlementation européenne).
  • A votre arrivée en France, s’il s’agit d’un visa long séjour, vous devrez valider numériquement votre visa de long séjour pour qu’il devienne un Titre de séjour (VLS-TS).

Votre séjour de recherche en France n’est possible que :

  • si vous êtes salarié par une université à l’étranger, qui continue à vous verser régulièrement votre salaire pendant toute la durée de votre séjour en France
  • ou si vous bénéficiez d’une bourse (de votre pays ou du gouvernement français) accordée pour réaliser un projet de recherche en France.

Ce séjour de recherche ne peut légalement pas excéder 1 année, sauf pour les doctorants, où la durée peut aller jusqu’à 3 ans).

Pour une durée inférieure ou égale à 3 mois, vous devez demander un visa de court séjour mention « Scientifique / Chercheur ».

Pour une durée comprise entre 3 mois et un an, vous devez demander un visa de long séjour mention « Scientifique / Chercheur ».

Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir :

  • la Convention de séjour de recherche signée par l’organisme de recherche français
  • et la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED© et avoir été officiellement invité par une université ou un centre de recherche en France.

Important

  • Si le montant de la bourse qui vous est accordée pour votre séjour de recherche est inférieur à la rémunération d’un contrat doctoral français (environ 1550 euros par mois en 2022/2023), vous ne pourrez pas prétendre à un visa « Scientifique / Chercheur », mais pourrez prétendre à un visa « Étudiant » ou « Visiteur » à la place.
  • La durée du visa dépendra de la durée du projet de recherche, dans la limite d’une durée maximale d’une année.
  • Le visa ne peut pas être délivré pour plusieurs années (règlementation européenne).
  • La durée du visa sera de 3 mois uniquement dans le cadre d’un visa « Visiteur ».
  • S’il s’agit d’un visa long séjour « Étudiant » ou « Scientifique / Chercheur », vous devrez demander un certificat de résidence auprès de la Préfecture de votre département de résidence dans les deux mois à compter de votre arrivée en France.

 Plateforme ALFRED

Bénéficiez d’un accompagnement personnalisé avant et pendant votre séjour en France ainsi que d’offres négociées – assistance administrative, assurances et couverture santé, banque, possibilité de cours de français langue étrangère (FLE), aide au logement etc. – en vous inscrivant sur la plateforme ALFRED ©

Contacts

  • Anne-Clémence VOISIN
    staff.researchers@u-bourgogne.fr
  • Université de Bourgogne
    Maison de l’Université
    Pôle International – Bureau R24
    Esplanade Erasme
    BP 27877
    21078 Dijon cedex France

 Maison internationale

Au cœur du campus universitaire de Bourgogne à Dijon, un concept novateur et original vous accueille : la maison internationale, résidence pour de longs séjours ou hôtel pour une ou plusieurs nuitées.

7 avenue Alain Savary, 21000 Dijon
Tél. : 00 33 (0)3 80 63 12 65
Site web

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:
[kc_row use_container="yes" _id="183939"][kc_column width="63%" _id="200979" col_class="collections"][kc_column_text _id="221636"]

Le Centre de services EURAXESS se tient à votre disposition pour vous conseiller en matière de droit au séjour en France.

En fonction de votre nationalité et de votre situation (doctorant, salarié ou chercheur invité), nous vous assistons pour que vous puissiez réaliser vos démarches avec succès : demande de visa, validation du VLS-TS, demande de titre de séjour...

Retrouvez les informations détaillées sur le site web Euraxess France.

[/kc_column_text][kc_spacing height="20" _id="715235"][kc_column_text _id="171979"]

Vous êtes ressortissant d’un état membre de l’Union européenne (UE), de l’Espace économique européen (EEE) ou de Suisse

[/kc_column_text][kc_column_text _id="929190"]

Vous n’avez pas besoin de demander un VISA, quelle que soit la durée du séjour. Vous devez simplement vous munir en permanence d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

[/kc_column_text][kc_spacing height="20" _id="888779"][kc_column_text _id="243813"]

Vous êtes ressortissant d’un pays HORS Union européenne (UE), Espace économique européen (EEE) ou Suisse

[/kc_column_text][kc_column_text _id="634564"]

SÉJOURS DE MOINS DE 3 MOIS

[/kc_column_text][kc_accordion _id="900078" close_all="yes"][kc_accordion_tab title="Si vous êtes salarié en France" _id="732506"][kc_column_text _id="903275"]

Vous devez demander un visa de court séjour pour travailler en tant que « Scientifique / Chercheur ». Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED © et avoir été officiellement recruté par une université ou un centre de recherche en France.

Important

[/kc_column_text][/kc_accordion_tab][kc_accordion_tab title="Si vous êtes invité en France" _id="933148"][kc_column_text _id="53915"]

Votre séjour de recherche en France n’est possible que :

  • si vous êtes salarié par une université à l’étranger, qui continue à vous verser régulièrement votre salaire pendant toute la durée de votre séjour en France
  • ou si vous bénéficiez d’une bourse (de votre pays ou du gouvernement français) accordée pour réaliser un projet de recherche en France.

Dans ce cas de figure, vous devez demander un visa de court séjour pour exercer au motif que vous serez « Scientifique / Chercheur ».

Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir :

  • la Convention de séjour de recherche signée par l’organisme de recherche français,
  • et la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED © et avoir été officiellement invité par une université ou un centre de recherche en France.

Important

  • Si le montant de la bourse qui vous est accordée pour votre séjour de recherche est inférieur à la rémunération d’un contrat doctoral français (environ 1550 euros par mois en 2022/2023), vous ne pourrez pas prétendre à un visa « Scientifique / Chercheur », mais pourrez prétendre à un visa « Étudiant » ou « Visiteur » à la place.
  • Un visa de court séjour ne peut être prolongé : vous devrez impérativement quitter la France à la fin de la période autorisée.
  • Vous n’avez pas besoin de faire valider votre visa ou de demander une carte de séjour une fois arrivé en France.
  • Certains étrangers sont dispensés de visa de court séjour pour entrer dans l’espace Schengen.

[/kc_column_text][/kc_accordion_tab][/kc_accordion][kc_column_text _id="270483"]

SÉJOURS DE PLUS DE 3 MOIS

[/kc_column_text][kc_accordion _id="637683" close_all="yes"][kc_accordion_tab title="Si vous êtes étudiant en doctorat en France (non salarié)" _id="376496"][kc_tabs speed="450" pagination="yes" active_section="1" _id="466034"][kc_tab title="Doctorants de toute nationalité (sauf algérienne)" _id="805179"][kc_column_text _id="290860"]

Vous devez demander un visa de long séjour pour étudier. Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir la notification/l’avis d’admission en thèse doctorale délivrée par votre École doctorale en France.

Important

  • La durée du visa sera normalement d’une durée d’environ une année pour couvrir la première année de doctorat.
  • Le visa ne peut pas être délivré pour plusieurs années (règlementation européenne).
  • A votre arrivée en France, vous devrez valider numériquement votre visa de long séjour pour qu’il devienne un Titre de séjour (VLS-TS).
  • A l’expiration de votre visa de long séjour, en cas de poursuite de votre doctorat, vous devrez demander numériquement un nouveau Titre de séjour (a priori la durée couvrira le reste des études doctorales).
  • Le renouvellement de votre titre de séjour devra se faire entre 2 et 4 mois précédant l'expiration de votre titre de séjour actuel. En cas de retard dans la procédure (moins de 2 mois avant la date d'expiration de votre titre de séjour), une taxe de régularisation de 180€ sera appliquée. Si vous n'êtes pas en mesure de fournir à temps tous les documents nécessaires, vous devrez réaliser une attestation sur l'honneur mentionnant la date à laquelle vous pensez recevoir le document demandé et la déposer sur la plateforme ANEF. Vous devrez ensuite ajouter les éléments manquants dès réception dans votre dossier en ligne, pour finaliser votre demande de renouvellement.
  • Si vous avez un contrat doctoral, un contrat ATER ou une Convention CIFRE, veuillez vous reporter au cas « Vous êtes salarié en France » ci-dessous.

[/kc_column_text][/kc_tab][kc_tab title="Doctorants algériens uniquement" _id="444711"][kc_column_text _id="367390"]

Vous devez demander un visa de long séjour pour étudier. Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir la notification/l’avis d’admission en thèse doctorale délivrée par votre École doctorale en France.

Important

  • La durée du visa sera de 2 mois seulement : visa « étudiant » avec mention « carte de séjour » à solliciter dans les deux mois suivant l'arrivée.
  • A votre arrivée en France, et avant l’expiration de votre visa de long séjour, vous devrez demander un certificat de résidence « étudiant » auprès de la Préfecture de votre département de résidence. Il sera d'une durée de un an pour une première demande et est renouvelable.
  • Le renouvellement de votre titre de séjour devra se faire entre 2 et 4 mois précédant l’expiration de votre titre de séjour actuel. En cas de retard dans la procédure (moins de 2 mois avant la date d’expiration de votre titre de séjour), une taxe de régularisation de 180€ sera appliquée. Si vous n’êtes pas en mesure de fournir à temps tous les documents nécessaires, vous devrez réaliser une attestation sur l’honneur mentionnant la date à laquelle vous pensez recevoir le document demandé et la déposer sur la plateforme ANEF. Vous devrez ensuite ajouter les éléments manquants dès réception dans votre dossier en ligne, pour finaliser votre demande de renouvellement.

[/kc_column_text][/kc_tab][/kc_tabs][/kc_accordion_tab][kc_accordion_tab title="Si vous êtes salarié en France" _id="417369"][kc_tabs speed="450" pagination="yes" active_section="1" _id="303006"][kc_tab title="Salariés de toute nationalité (sauf algérienne)" _id="211011"][kc_column_text _id="864387"]

Vous devez demander un visa de long séjour mention « Passeport Talents » en tant que  « Chercheur ». Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED © et avoir été officiellement recruté par une université ou un centre de recherche en France.

Important

  • La durée du visa dépendra de la durée du contrat de travail, dans la limite d’une durée maximale d’une année (pour un VLS-TS).
  • Le visa ne peut pas être délivré pour plusieurs années (règlementation européenne).
  • A votre arrivée en France, selon les cas vous devrez soit valider numériquement votre visa de long séjour pour qu’il devienne un Titre de séjour (VLS-TS) si votre contrat de travail est d’une durée inférieure à 1 année, soit demander numériquement une carte de séjour si votre contrat de travail est d’une durée supérieure à 1 année.
  • Ce titre de séjour est aussi accordé aux doctorants recrutés dans le cadre d’un contrat doctoral, d’un contrat ATER ou d’une Convention CIFRE.
  • Le renouvellement de votre titre de séjour devra se faire entre 2 et 4 mois précédant l’expiration de votre titre de séjour actuel. En cas de retard dans la procédure (moins de 2 mois avant la date d’expiration de votre titre de séjour), une taxe de régularisation de 180€ sera appliquée. Si vous n’êtes pas en mesure de fournir à temps tous les documents nécessaires, vous devrez réaliser une attestation sur l’honneur mentionnant la date à laquelle vous pensez recevoir le document demandé et la déposer sur la plateforme ANEF. Vous devrez ensuite ajouter les éléments manquants dès réception dans votre dossier en ligne, pour finaliser votre demande de renouvellement.

[/kc_column_text][/kc_tab][kc_tab title="Salariés algériens uniquement" _id="392246"][kc_column_text _id="761176"]

Vous devez demander un visa de long séjour pour travailler en tant que « Scientifique / Chercheur ». Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED © et avoir été officiellement recruté par une université ou un centre de recherche en France.

Important

  • La durée du visa sera de 2 mois seulement : visa « scientifique-chercheur » avec mention « carte de séjour » à solliciter dans les deux mois suivant l'arrivée.
  • A votre arrivée en France, et avant l’expiration de votre visa de long séjour, vous devrez demander un certificat de résidence « scientifique/chercheur » auprès de la Préfecture de votre département de résidence. Il sera d'une durée de un an pour une première demande.
  • Ce certificat de résidence est aussi accordé aux doctorants de nationalité algérienne recrutés dans le cadre d’un contrat doctoral, d’un contrat ATER ou d’une Convention CIFRE.
  • Le renouvellement de votre certificat de résidence devra se faire dans les deux mois précédant l’expiration de votre titre de séjour actuel auprès de la Préfecture de votre département de résidence.

[/kc_column_text][/kc_tab][/kc_tabs][/kc_accordion_tab][kc_accordion_tab title="Si vous êtes invité en France" _id="503692"][kc_tabs speed="450" pagination="yes" active_section="1" _id="342287"][kc_tab title="Chercheurs invités de toute nationalité (sauf algérienne)" _id="858282"][kc_column_text _id="709975"]

Votre séjour de recherche en France n’est possible que :

  • si vous êtes salarié par une université à l’étranger, qui continue à vous verser régulièrement votre salaire pendant toute la durée de votre séjour en France
  • ou si vous bénéficiez d’une bourse (de votre pays ou du gouvernement français) accordée pour réaliser un projet de recherche en France.

Ce séjour de recherche ne peut pas légalement excéder 1 année (sauf pour les doctorants, où la convention peut être renouvelée deux fois un an).

Pour une durée inférieure ou égale à 3 mois, vous devez demander un visa de court séjour mention « Passeport Talent » en tant que  « Chercheur ».

Pour une durée comprise entre 3 mois et un an, vous devez demander un visa de long séjour mention « Passeport Talent » en tant que « Chercheur ».

Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir :

  • la Convention de séjour de recherche signée par l’organisme de recherche français
  • et la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED© et avoir été officiellement invité par une université ou un centre de recherche en France.

Important

  • Si le montant de la bourse qui vous est accordée pour votre séjour de recherche est inférieur à la rémunération d’un contrat doctoral français (environ 1550 euros par mois en 2022/2023), vous ne pourrez pas prétendre à un visa « Passeport Talent chercheur », mais pourrez prétendre à un visa « Étudiant » ou « Visiteur » à la place.
  • La durée du visa dépendra de la durée du projet de recherche, dans la limite d’une durée maximale d’une année.
  • Le visa ne peut pas être délivré pour plusieurs années (règlementation européenne).
  • A votre arrivée en France, s'il s'agit d'un visa long séjour, vous devrez valider numériquement votre visa de long séjour pour qu’il devienne un Titre de séjour (VLS-TS).

[/kc_column_text][/kc_tab][kc_tab title="Chercheurs invités algériens uniquement" _id="173179"][kc_column_text _id="605277"]

Votre séjour de recherche en France n’est possible que :

  • si vous êtes salarié par une université à l’étranger, qui continue à vous verser régulièrement votre salaire pendant toute la durée de votre séjour en France
  • ou si vous bénéficiez d’une bourse (de votre pays ou du gouvernement français) accordée pour réaliser un projet de recherche en France.

Ce séjour de recherche ne peut légalement pas excéder 1 année, sauf pour les doctorants, où la durée peut aller jusqu'à 3 ans).

Pour une durée inférieure ou égale à 3 mois, vous devez demander un visa de court séjour mention « Scientifique / Chercheur ».

Pour une durée comprise entre 3 mois et un an, vous devez demander un visa de long séjour mention « Scientifique / Chercheur ».

Pour déposer votre demande de visa, vous devrez fournir :

  • la Convention de séjour de recherche signée par l’organisme de recherche français
  • et la Convention d’accueil signée par votre employeur français. Afin de l’obtenir, vous devez vous inscrire préalablement sur la plateforme ALFRED© et avoir été officiellement invité par une université ou un centre de recherche en France.

Important

  • Si le montant de la bourse qui vous est accordée pour votre séjour de recherche est inférieur à la rémunération d’un contrat doctoral français (environ 1550 euros par mois en 2022/2023), vous ne pourrez pas prétendre à un visa « Scientifique / Chercheur », mais pourrez prétendre à un visa « Étudiant » ou « Visiteur » à la place.
  • La durée du visa dépendra de la durée du projet de recherche, dans la limite d’une durée maximale d’une année.
  • Le visa ne peut pas être délivré pour plusieurs années (règlementation européenne).
  • La durée du visa sera de 3 mois uniquement dans le cadre d'un visa « Visiteur ».
  • S'il s'agit d'un visa long séjour « Étudiant » ou « Scientifique / Chercheur », vous devrez demander un certificat de résidence auprès de la Préfecture de votre département de résidence dans les deux mois à compter de votre arrivée en France.

[/kc_column_text][/kc_tab][/kc_tabs][/kc_accordion_tab][/kc_accordion][/kc_column][kc_column width="37%" _id="985212" col_id="gk-sidebar"][kc_column_text _id="990526" class="infosPratiques"]

 Plateforme ALFRED

Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé avant et pendant votre séjour en France ainsi que d'offres négociées - assistance administrative, assurances et couverture santé, banque, possibilité de cours de français langue étrangère (FLE), aide au logement etc. - en vous inscrivant sur la plateforme ALFRED ©

[/kc_column_text][kc_column_text _id="110696" class="contacts"]

Contacts

  • Anne-Clémence VOISIN
    staff.researchers@u-bourgogne.fr
  • Université de Bourgogne
    Maison de l'Université
    Pôle International - Bureau R24
    Esplanade Erasme
    BP 27877
    21078 Dijon cedex France

[/kc_column_text][kc_column_text _id="231802" class="box gris"]

 Maison internationale

Au cœur du campus universitaire de Bourgogne à Dijon, un concept novateur et original vous accueille : la maison internationale, résidence pour de longs séjours ou hôtel pour une ou plusieurs nuitées.

7 avenue Alain Savary, 21000 Dijon
Tél. : 00 33 (0)3 80 63 12 65
Site web

[/kc_column_text][kc_column_text _id="268342" class="telechargements box"]

Voir aussi

Fondation Alfred
Site web et page Facebook EURAXESS France
France Diplomatie

[/kc_column_text][/kc_column][/kc_row]

ao_post_optimize:
a:6:{s:16:"ao_post_optimize";s:2:"on";s:19:"ao_post_js_optimize";s:2:"on";s:20:"ao_post_css_optimize";s:2:"on";s:12:"ao_post_ccss";s:2:"on";s:16:"ao_post_lazyload";s:2:"on";s:15:"ao_post_preload";s:0:"";}

Log In

Create an account