<
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Quand des collisions ralentissent la dissipation

aA - +Imprimer la page

Ces travaux ont été menés par des physiciens du Laboratoire interdisciplinaire Carnot de Bourgogne (ICB, CNRS/ UTBM/Univ. de Bourgogne), du Laboratoire de météorologie dynamique (LMD, CNRS/X/ENS/Sorbonne Université) et de l’Institut des sciences moléculaires d’Orsay (ISMO, CNRS/Univ. Paris-Saclay), en collaboration avec des chercheurs de l’East China Normal University à Shanghai.

Accédez à l’article sur le site du CNRS

 

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Ces travaux ont été menés par des physiciens du Laboratoire interdisciplinaire Carnot de Bourgogne (ICB, CNRS/ UTBM/Univ. de Bourgogne), du Laboratoire de météorologie dynamique (LMD, CNRS/X/ENS/Sorbonne Université) et de l'Institut des sciences moléculaires d’Orsay (ISMO, CNRS/Univ. Paris-Saclay), en collaboration avec des chercheurs de l’East China Normal University à Shanghai.

Accédez à l'article sur le site du CNRS

 

Log In

Create an account