<
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

La Start-up dijonnaise Ektah et ses recherches prometteuses contre l’obésité et la prise de poids

aA - +Imprimer la page

La Start-up dijonnaise Ektah et ses recherches prometteuses contre l’obésité et la prise de poids

La start-up Ektah est née d’une rencontre entre professeur et chercheur à l’université de Bourgogne : Naim Khan, Aziz Hichami, Amira Sayed et Xavier Boldevezi. Créée en juillet 2021, Ektah est appuyée par la société technologique du transfert de technologie (Satt Sayens) qui l’accompagne dans ces projets innovants liés à la santé.

L’objectif visé par les fondateurs d’Ektah est de développer un traitement à base de leurres lipidiques qui sont des molécules biosourcées. Elles reproduisent le goût du gras sans apporter de calories pour ainsi consolider la connexion de la langue, du cerveau et de l’intestin.

Mettre un frein à la prise de poids

Cette solution innovante qui sera sous forme de spray buccal, permettra de procurer une sensation de satiété et ainsi freiner la prise de poids. Ce projet conduit par le professeur Naim Khan est la suite logique de ses prometteuses recherches et du prix “Alimentation et Nutrition” décerné en 2020, pour avoir mis son savoir au service de la lutte contre ce fléau mondial qu’est l’obésité.

La jeune entreprise dijonnaise est soutenue par Bpifrance et a l’ambition de devenir le leader mondial des solutions nutritionnelles efficaces contre l’obésité et la prise de poids. Ektah prévoit de faire le nécessaire pour commercialiser ce spray “complément alimentaire” avant fin 2025 et travaille d’ores et déjà sur d’autres traitements alternatifs.

L’uB en soutient des start-up

Naïm Khan est directeur de l’équipe de recherche Nutox : Détection des lipides alimentaires le long du tractus oro-intestinal: effets des contaminants alimentaires et impact sur le comportement alimentaire et la santé. Cette équipe est associée au laboratoire Lipides Nutrition Cancer (LNC – INSERM-uB).

Lors de la création de la start-up Ektah, l’université a permis le recrutement d’un post-doctorant en attribuant un financement BQR – Bonus Qualité Recherche. Naïm Khan a également la possibilité de consacrer consacrer 20% de son temps de travail au développement de sa start-up, et grâce à l’université, l’équipe d’Ektah bénéficie enfin de locaux à titre gratuit pour 3 ans et renouvelable. Des conditions propices à la réussite de ce beau projet.

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:
ao_post_optimize:
a:5:{s:16:"ao_post_optimize";s:2:"on";s:19:"ao_post_js_optimize";s:2:"on";s:20:"ao_post_css_optimize";s:2:"on";s:12:"ao_post_ccss";s:2:"on";s:16:"ao_post_lazyload";s:2:"on";}

Log In

Create an account