<
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Projet QantEdu : le laboratoire ICB engagé dans la révolution quantique

aA - +Imprimer la page

Projet QantEdu : le laboratoire ICB engagé dans la révolution quantique

Technologies quantiques : l’éducation et la formation pour répondre aux besoins en compétences stratégiques de la recherche et de l’industrie en France.

Le projet QuanTEdu France s’inscrit dans le cadre de la deuxième révolution quantique dont l’objectif est non seulement d’utiliser des effets quantiques, mais aussi de les contrôler. Cette seconde génération devrait permettre d’augmenter considérablement la puissance et la rapidité des calculs numériques, d’améliorer le transfert de données sécurisées ou de développer des dispositifs de mesure avec une précision sans précédent.

Les possibilités de ces nouvelles technologies sont si importantes qu’elles devraient avoir des effets majeurs sur l’économie et la société dans les années à venir. Le projet QuanTEdu France est un consortium de 21 établissements français dont l’UBFC qui a pour but, dans le cadre de la stratégie nationale pour les technologies quantiques, de renforcer la formation et le capital humain dans ce domaine.

QuanTEdu-France : 56 M€ sur la période 2022-2027

Il est piloté nationalement par l’Université Grenoble-Alpes et localement par D. Sugny, Professeur des Universités au Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne. Ce projet doté d’un budget 56 M€ sur 5 ans (1 M€ pour la région Bourgogne-Franche-Comté) financera à la fois des bourses de thèses, la création et le développement de nouveaux enseignements au niveau Master, mais également des MOOC pour faciliter et développer l’apprentissage des technologies quantiques. Des actions de vulgarisation à destination des lycéens et des étudiants seront également mis en place pour populariser ces métiers d’avenir.

La puissance des techniques de contrôle quantique est illustrée sur la figure ci-dessous où une imprimante avec des condensats de Bose-Einstein piégés dans un réseau optique est réalisée.

Fig. : Une imprimante avec des condensats de Bose-Einstein : Le contrôle des condensats
permet de produire à volonté des lignes de points faites de nuages atomiques,
avec lesquelles on peut former des lettres, puis des mots.

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:
ao_post_optimize:
a:5:{s:16:"ao_post_optimize";s:2:"on";s:19:"ao_post_js_optimize";s:2:"on";s:20:"ao_post_css_optimize";s:2:"on";s:12:"ao_post_ccss";s:2:"on";s:16:"ao_post_lazyload";s:2:"on";}

Log In

Create an account

Centre de préférences de confidentialité

      Necessary

      Advertising

      Analytics

      Other